Le constat est sans appel en ce qui concerne le marché de l’automobile. 2018 s’annonce fructueuse pour le secteur. C’est l’âge d’or des startups de vente de véhicules en ligne et notamment de l’achat de voiture d’occasion sur internet. Mais le pari est-il risqué et surtout, quels sont les pièges auxquels s’exposent les particuliers qui ont recours à ces plateformes ? Zoom sur un business en ligne lucratif en plein essor.

Des plateformes sécurisées avec de nouvelles techniques de vente

Pour concrétiser les transactions, ces plateformes proposent une interface facile à gérer, accessible depuis différents terminaux mobiles avec un niveau de sécurité élevé. Les efforts développés par les startups de ce secteur visent à réduire les tentatives de fraudes ou d’abus sur les petites annonces. Il est donc impératif de bien choisir son mandataire auto en consultant si possible les avis clients.

Le principal avantage de ces plateformes de ventes de voiture est que tout se fait en ligne, depuis le choix du véhicule au paiement en passant par la reprise. Ce modèle de vente permet aux particuliers de gagner du temps en achetant ou en vendant une voiture en toute simplicité depuis leur domicile. Le temps de réponse est quasi immédiat augmentant ainsi les chances de conclure la transaction.

Même s’il ne permet pas toujours d’essayer le véhicule avant de l’acheter, les futurs acheteurs de voiture d’occasion en ligne ont toujours la possibilité de consulter un expert pour avoir un avis pertinent sur l’état réel du véhicule.

Avec un mandataire auto fait-on vraiment un achat moins cher à tous les coups ?

Les tarifs des mandataires auto en ligne sont généralement plus attractifs que chez le concessionnaire traditionnel, car ils sont approvisionnés au fur et à mesure. Ce sont des plateformes performantes qui facilitent les recherches de véhicules d’occasion pas chers.

L’achat d’un véhicule d’occasion ne se fait jamais à la légère étant donné l’importance de l’investissement pour les ménages. En ayant recours aux startups de ventes de véhicules en ligne, le futur acquéreur bénéficie d’un choix quasi illimité avec la possibilité de comparer aisément les différentes offres en France et à l’étranger pour la même marque et le même modèle de voiture. Comparons par exemple le prix d’une 308 d’occasion sur le site Briocar. Il peut varier selon l’état et le nombre de kilomètres au compte, permettant de trouver un véhicule correspondant à son budget.

En outre, les particuliers qui vendent leur voiture peuvent encore disposer de leur bien durant toute la durée de la mise en vente et ne sont pas obligés de les déposer chez le concessionnaire d’occasions.

Vous êtes ici : Jonathan Lasbordes » Découverte » Acheter sa voiture en ligne d’occasion : c’est si risqué ?

Laisser un commentaire